La gazette du mercredi

12 ans et toutes ses dents !

(sauf celles qu'il a perdues grâce à la reformation de Nostromo)

Tel un pré-adolescent à la face couverte de boutons, le petit festival est devenu grand. 12 années de débauche totale, mais surtout 12 années d’adversité, de combats incessants et d’améliorations permanentes qui ont fait de ce festival un événement complètement incontournable, non plus seulement des montagnes neuchâteloises, mais de la Suisse et au-delà !

Si beaucoup de choses ont effectivement été améliorées, une est restée constante tout au long de ces 12 années, la recherche d’une programmation musicale éclectique de haute qualité, et cela ne changera jamais, soyez-en assurés ! Toute l’équipe du Rock Altitude vous souhaite un excellent festival, riche en émotions et en découvertes musicales !

Meurtre au Rock Altitude

Rocluedo : parmi les groupes de la soirée, qui est le coupable ?

Quand le classeur s’abattit brutalement sur le coin du crâne de cette jeune spectatrice, le choc fut si violent qu’un de ses yeux sortit aussitôt de son orbite, s’en allant, toujours attaché au nerf optique, se poser en douceur contre sa joue. La vision qu’eut alors cette jeune personne au travers de cet œil ainsi délogé fut des plus singulières, les nombreux hommes en face d’elle, tous armés de classeurs d’archivage, paraissant tout à coup bien plus grands… Le coup fatal fut porté par un autre de ses assaillants, lui muni d’une petite layette en métal. Celle-ci se fracassa bien droite sur l’avant de son crâne, lui ouvrant le front à tel point que sa cervelle apparut comme par magie. Elle se mit ensuite à dégouliner le long de son visage de porcelaine.

Mais qui a ôté la vie de cette jeune spectatrice dans la fleur de l'âge ?

Musique et société en déclin

Il y a bonne musique et bonne musique...

Il semblerait qu’à l’heure actuelle, il y ait deux moyens de faire de la bonne musique. La 1ère consisterait à révolutionner le microcosme musical en proposant une mixture inédite, quelque chose qui soit intrinsèquement original, un son jusqu’alors jamais entendu. Mais, hélas, les pionniers se font rares dans notre époque de repompages incessants… L’autre, tout aussi noble, repose sur la faculté de certaines formations à s’inscrire dans un style existant, mais à le pratiquer mieux que n’importe qui, à le transcender et le magnifier. Ceux qui y parviennent vraiment sont, eux aussi, assez rares. Eh oui, ne nous le cachons pas, 90 % de ce qui sort aujourd’hui, c’est de la merde, tout simplement.

Toutefois, deux groupes à l’affiche cette année incarnent chacun l’une de ces réussites. Commençons par les Suisses de Zeal & Ardor qui, avec leur mélange complètement inédit de gospel et de black metal, réussissent un pari qui paraissait impossible : révolutionner un style qui, depuis trop longtemps, se repose sur ses acquis. Vous aurez l’occasion de vous repaitre de ce doux mélange inédit vendredi. Ensuite il convient de mentionner les Neuchâtelois d’Autisti, qui, s’ils s’inscrivent dans un indie rock tirant sur le grunge finalement assez classique, en propose néanmoins une interprétation ultime et définitive ou mélodies envoûtantes côtoient riffs fracassants. À voir absolument ce soir !

Coup de coeur

Listener

Cette formation américaine atypique a bien des chances de créer de nombreux afficionados dans le public du Rock Altitude Festival, toujours à l’affut d’excellence et de nouveauté ! En effet, avec son rock sec et revêche aux arrangements subtils mais toujours puissants, ses tendances parfois plus électroniques et son ambiance générale d’urgence punk, le groupe parvient à façonner un univers à la fois particulier et fascinant. La cerise sur le gâteau, bien-sûr, c’est le leader à la folie tout juste contenue. Car oui, dans Listener, on ne chante pas, on éructe des paroles habitées en mode spoken-word incisif.

Petits plaisirs

du festival

Qu’il est bon de pouvoir se commander une bonne bière bien fraîche sans devoir attendre plus de quelques secondes, cela grâce à une longueur de bar complètement inédite et à l’efficacité ultime des bénévoles !

Rien n’égale la possibilité pour les plus petits d’entre nous de pouvoir rassembler quelques copeaux en un délicieux monticule, puis de monter dessus, permettant ainsi la juste élévation au-dessus de ces maudites têtes bouchant la vue sur le spectacle qui se déroule sur scène…

Entendre les gouttes de pluie délicates s’abattre partout, mais jamais sur nos têtes, cela en raison de la caractéristique magique de notre beau festival : être à la fois un open air, et bénéficier d’un toit certes bienvenu !

On s'en jette un ?

ça réchauffe !!!

Par ces températures ma foi peu clémentes, un stand est à ne manquer sous aucun prétexte, il s’agit bien entendu du stand la Semeuse Café GoutteTM. Eh oui, un stand dédié entièrement à l’art du café fumant fraichement torréfié, du cappuccino onctueux en diable, mais surtout à celui des gouttes diverses et variées. Plusieurs fruits distillés y sont représentés et vous y trouverez également l’inégalable Licor 43, véritable reine des cafés pouces les plus glorieux ! On se réjouit de vous y voir, les joues rouges et le sourire béat ! N’oubliez pas, 5 fruits (ou légumes) par jour, c’est la clef d’une alimentation soignée !